Picture
            De la pèche et des chœurs entêtants !

    Voilà le crédo du dernier bébé des Bordelais
    de Nina’school.

    Et on attaque avec une intro bien mignonne qui illustre parfaitement le titre de cet album « 13 comptines ».

    Des riffs énervés dans « Hell » ou encore « 24 Leurres », un petit air de Justin(e) dans « Du punk, des maux croisés, des sentiments... »,  Dont le refrain est tellement mélodieux qu’il reste incroyablement dans la tête !

    Quand on écoute cet album, on est comme obligé de hocher la tête.

    En tout cas, on retrouve là  un Nina’school, tel qu’on en a l’habitude, si ce n’est qu’une maturité grandissante, chose que l’on ressent bien dans les textes.

    En bref, un petit bijou bien orchestré, mélodieux à souhait, à tel point que ça en viendrait à te prendre aux tripes sur certaines titres (Flambeau D.C par exemple) !

    Et en bonus, les kids nous offrent, une fantastique reprise acoustique de « Du bruit dans la tête » où les voix sont accompagnées par un violoncelle, qui est du plus bel effet !

    On aura pu entendre un excellent morceau sur la 2ème compil’ SOAB, avec le titre E.R.I.C, blindé de break formidables en tout genre !

    Et bien sûr, c’est signé chez Guerilla Asso !

        Tracklist :

    1 – Intro
    2 – Du punk, des maux croisés, des sentiments...
    3 – E.R.I.C.
    4 – 24 Leurres
    5 – Flambeau D.C.
    6 – ¼ D’heure de gloire
    7 – Kalter Krieg
    8 – Tout ira bien...
    9 – Hell
    10 – Against peace !
    11 – 25 Kg
    12 – Mort Vivant
    13 – Chanson pour Amy
    14 – Dernier râle
    15 – Du bruit dans la tête

                                                                                                                                                            LoO'

 
 
Picture
        •Zéphyr 21, c'est qui?

 Antho : C’est nous!

 Micka : C'est moi, et deux blaireaux...

 JN: Quête

         •LA question qui doit revenir très souvent ; Pourquoi Zéphyr 21?

 Antho : Effectivement, elle revient souvent. Je ne sais toujours pas pourquoi cela dit.

 Micka : Parce que Pastis 51 !

 JN: Parce qu'il fallait un nom de groupe

         Quelles ont été vos motivations pour monter ce groupe?

 Antho : Je sais pas non plus, je n’étais pas là, je suis arrivé après.

 Micka : La drogue et les petits mecs !

 JN: Si on a fait un groupe c'est exactement pour les même raisons que tout le monde: filles, pognon, pouvoir, et filles. Mais en fait, on ne se fait pas tellement de pognon, ce qui influe sur le nombre de filles...

         Que pensez-vous du pop punk chanté en français? Cool ou naze? (boutade)

Antho : Ahah. Bah ça dépend des groupes hein, c'est comme tout. Y'en a des très cool, comme y'en a des beaucoup moins cool. 

Micka: Je m'en tape un peu.

JN: Bin j'aime bien moi

         Vous venez de terminer votre tournée depuis quelques semaines maintenant, quelles sont vos premières impressions des dates passées, et qu'espérez-vous des celles à venir?

 Antho :On a fait une tournée d'un mois en février, un peu partout en France, c'était très bien, on a pu jouer dans des salles mortelles (le Labo Sonore à côté du Mans, le Shaka Laka à côté de Lille, le Brin de Zinc à Chambéry et plein d'autres), jouer avec plein de groupes mortels aussi (Arteries Shaking, Wank For Peace, Nina'School, Slam Shot, et plein d'autres) on a rencontré un paquet de personnes adorables... Si les dates à venir sont toutes comme celles-ci, ça le fait.

  Micka: On a croisés quelques cons aussi, qui en tenaient une bonne couche.

 JN: C'est vraiment cool de pouvoir tourner, de rencontrer des gens, des groupes, de visiter quelques villes. Ce que j'espère plus tard, c'est pouvoir aussi jouer dans de plus grosses salles et des festivals.

         Quels sont les artistes qui vous influencent le plus?

  Antho : Pour moi ça va des groupes que j'écoute depuis des années, (Nofx, Leftover Crack, Guerilla Poubelle...) aux groupes avec qui on s'entend bien (Nina'School, Leptik Ficus...), à des mecs comme Sanseverino, et d'autres trucs encore... 

 Micka : Le Père Noël.

 JN: Blink182, Nofx, Sum41, No Use For a Name...

         Votre dernier album « Album de reprise volume 1 » est sorti depuis peu, d'où vous est venu cette idée de reprendre des chansons de Goldman ou encore Brassens?

JN: De ma cervelle!

         Zéphyr 21, merci pour ce web – interrogatoire, et bonne continuation pour les projets a venir !

                                                                  Un petit mot pour la fin?

Antho : Mot pour la fin.

Micka: Bite.

LoO'

 
 
Picture
 





     OVER THE STARS est un groupe de rock indé qui nous viens direct de Lille. Ils ont sorti en 2010 leur premier album « lost beforehand »







Avec cette galette, les OVER THE STARS nous embarque dans un voyage musicale titillant le rock sur certain morceaux et le pop punk sur d’autres, on ne peut pas vraiment coller d'étiquette a leur composition, chacune reflétant un aspect de ce qu'est OVER THE STARS ; C'est à dire un groupe aux multiples influences. Tous les morceaux sont vraiment bien travaillés, on sent les heures de répète ;)

.Les voix sont très propres, ce qui colle parfaitement avec l'ambiance musicale, les mélodies des refrains sont de vraies sangsues car elles te restent dans la tête quoi que tu fasses, c'est purement et simplement super efficace. La guitare de Romain est tantôt mélodieuse, tantôt plus agressive, la batterie de Tof vient ajouter son grain de sable à l'édifice, et la basse Howard ronronne dans nos oreilles.




« Throught the clouds », « into your tongue » et « tamed in box » sont les chansons qui sont restées en boucle dans ma téte un p'tit moment .

Non vraiment cet, album m’a scotché, c'est vraiment un gros coup de cœur.




A écouté d'urgence ici



tracklist :

01 - Throught the clouds

02 – The last flight

03 – Lost beforehand

04 – Fall asleep on my knees

05 – The black stars

06 – Into your tongue

07 – Reload the time

08 – I am the bloody target …

09 – Give me a way , give me a reason

10 – Bloody cape

11 - Tamed in a box





 
 
Picture
"Hey tu connais the apers?!"
"Bah, évidemment, j'suis pas un hasbeen"
Voila un groupe charmant de super pop punk rock composé de 4 musiciens de Rotterdam qui chantent brillament en anglais, et ça sort chez DIRTY WITCH camarade!
Pas de chichi, ça débute en musique avec le tube (et c'est pas le seul) "Endless nightmare" dont le reffrain n'est pas moins entêtant que le prof de mathématiques que je me coltinais en 3 ème.
On ne s'arrette pas de remuer les hanches avec un second morceau "Dumb little band". Petit bémol, les paroles ne figurent malheureusement pas dans le livret au grand regret des auditeurs mais c'est joliment comblé par la présence de cette multitude de tubes, vous n'en croirez pas vos oreilles!
Il est appreciable d'entendre des choeurs sur la piste 7 qui évoque un peu le type "chanson d'amour" par ambiance assez douce et des riffs afrodisiaques.
Le 10ème titre sonne plutot rock'n'roll de par ses riffs et cette courte phrase entre 2 accords "Let's do this", ceci ensuite accompagné d'un solo mémorable remmetant "SCORPION" à sa place!
Le dernier morceau est en acoustique et beaucoup moins joyeux, quoiqu'il n'en n'est pas moins beau.
Le graphiste de la pochette n'est nul autre que le prodigieux graphiste Rem'z di maggio qui joue dans le splendide quatuor sauce pop punk "Los di maggio's"
Cet album est disponible sur guerilla asso et tu peux écouter quelques titres sur leur myspace. Bonne écoute!
 
                                                                                      JAU