Photo
On commence avec les lyonnais "The Traders" qui nous livre comme premier Morceau " Roundabouts" qui était déjà présent sur l'EP précédent ""Even at our best we're still worse than most".
Un beau mélange , qui fait ressortir un peu plus le "Rock" de l'appellation "Punk Rock" avec une guitare qui s'éclate,et des lignes de chants qui sortent du lot.
La chanson en elle même me fait vraiment penser au groupe "The Arteries" surtout à la fin du morceau et c'est pas pour me déplaire !
Le tout est bien original pour un groupe de punk rock français.
Le deuxième titre est une reprise des gros poids lourds "Dillinger Four" et c'est "Like Sprewells On A Wheelchair" qui est à l'honneur .
ça m'étonne pas que ces gaillards reprennent du "dillinger four" je sentais un peu l'influence sur certains morceaux, notamment dans la voix rauque du chanteur.
Pour commenter cette reprise le tout ne change pas beaucoup, l'instru reste globalement le même , mis à part un son de cornemuse fait au piano à la fin .
Une jolie surprise avec Till (Guerilla poubelle,Mon Autre Groupe,Maladroit) qui prête sa voix pour l'occasion et se mélange pafaitement avec celle du chanteur de the traders, même si les deux on la voix bien grave, le résultat est parfait !
Ces coquins m'ont donné envie de ressortir mes vieux disques de ce groupe énorme ...


Vient maintenant le tour de Brixton Robbers (RIP) !
Le premier morceau "How Did It Get There" présent aussi dans leur deuxième album,
ne laisse plus place au ska comme il était auparavant avec 'Rock and Cranes".
Mais bizzarement , ce n'est pas regrettable ...
Le tout est toujours super bon , avec un rythme bien entrainant et une deuxième guitare qui donne l'ordre à tes pieds de t'embarquer dans une danse bien ridicule ...
La reprise choisie est " Nics Lament" de Vic Ruggiero.
Je ne connaissais pas cet artiste et cette chanson avant de regarder sur youtube, et je trouve que les brixton robbers ont fait du bon boulot en changeant complétement de style ce morceau.
Les accords transformés en power chords passent comme une lettre à la poste, le côté 
dansant de la chanson ne se perd pas, et tout ça dans un punk rock débordant d'énérgie !

Je pense que vous êtes au courant, mais c'était le dernier support numérique des brixton robbers puisqu'ils ont décidé d'arrêter le groupe ...

Aucun support physique n'est disponible, mais vous pouvez télécharger ça ICI

 


Comments




Leave a Reply