Photo
J’aurais préféré avoir le LP entre les mains pour faire cette chronique, d’abord parce que c’est toujours plus chouette d’écouter un vinyle qu’un mp3 et aussi parce que la pochette mérite vraiment qu’on s’attarde dessus, parce qu’elle renferme une super illusion d’optique ! A première vue on dirait une main, mais en fait non, c’est un chat qui saute (d’ailleurs, j’ai l’impression que les chats s’incrustent de plus en plus dans la scène punk rock, mais ça, c’est une autre histoire mes chatons..)

Bref, venons en au plus important, Betterment c’est le deuxième album des anglais de CAVES, le premier étant déjà très très bon, le genre de truc qui t’accroche dès la première écoute et qui reste en tête un petit moment.  Celui-ci reste dans la même lignée que son grand frère, un son brut, un peu cracra (mais le genre cracra cool), une voix féminine assez singulière, un rythme plutôt rapide et des paroles qui restent en tête (mention spéciale à la première chanson « I don’t care I don’t care » (go fuck yourself)).

L’album est assez court (26 minutes) mais les chansons s’enchainent vraiment bien et forment un ensemble assez bien foutu. D’ailleurs c’est un autre avantage de l’écoute sur LP car les morceaux de fin de Face A (Betterment, une chanson en acoustique très calme) et de début de Face B (Run, plutôt rapide) passent vraiment bien en tant que tels.

Tout ca pour dire que cet album est certainement un de mes coups de cœur de cet été, je l’écoute pas mal et j’ai plutôt hâte d’écouter ça en live en septembre !

L’album est en écoute, et en téléchargement sur leur Bandcamp 


 


Comments




Leave a Reply