Picture
Et Bim ! Une intro bien électro pour nous annoncer la couleur du petit dernier de Dolores Riposte !

Et sans transition, on attaque un album 12 titres bien pop rock ! C’est un choc auditif qui opère, ça ne plait pas forcément  à tout le monde, mais tant pis, les avis sont très partagés, les discussions fusent, mais on aura beau dire, le changement à parfois du bon !

Des textes plus sérieux, mis plus en avant, tout comme les lignes de chants, quand on compare aux deux albums précédents.

Le trio nous sert des refrains entêtants à souhait, des chœurs qui nous restent bien en tête, et qui ne nous lâchent pas facilement !

Des airs mélancoliques en veux tu en voilà, avec  « Valse morte » ou encore « 1995 », qui sonne d’ailleurs bien électro grâce au synthé posé sur le refrain en apportant un rythme en plus.

Dans l’ensemble, et comme ils nous l’avaient confié, les paroles contiennent moins d’humour et de cynisme, mais ce n’est pas pour autant que l’on s'ennui à l’écoute  de ce petit bout de verdure.

Un album plus posé certes, mais on garde tout de même une bonne dynamique comme on avait pu l’entendre dans « Valet huit » et « Cécile de France » ou encore « Bubblegum », qui restent atypiques de Dolores Riposte.

                En tout cas, Dolores riposte reste un groupe a voir absolument sur scène, il y a un énorme boulot derrière chaque date, tout ça, pour le plaisir des yeux et des tympans !

                                                                                                                                                                     LoO’


 


Comments




Leave a Reply