Photo
J'ai pu interviewer Ken, du groupe « Personne », à la fin du concert dont vous avez pu lire le live report. C'est avec humour qu'il a répondu à mes questions. Interview du 19 avril 2013

C'est toi la tête pensante du groupe ?
C'est moi le dictateur du groupe, c'est moi qui donne les ordres, pour que ça se passe bien, en bonne et due forme, tu vois, en bonnet difforme ..

En tout cas j'ai remarqué que la recette est pas mal, vous êtes bien réglés, vous jouez bien ensemble.
Avec Thomas on jouait déjà ensemble avec Fart air tone, et avec Julien on jouait dans un groupe de Chartres, que tu as dû connaître à Dreux ..
Non .. 
Ben voilà .. Et  mon expérience dans Guérilla a fait que je sais comment ça se goupille. J'ai joué dans Guérilla Poubelle de fin 2008 à août 2012. Il y a eu une bonne grosse année de rien foutage, parce qu'Alex a eu sa gamine, donc ça a stabilisé les membres du groupe.

C'est toi qui écrit, qui compose ?
J'écris, je compose, on apporte chacun des idées, il y a des riffs que Thomas apporte aux répétitions, nous on brode dessus, ce qui fait des morceaux super instantanés, qui marchent super bien, comme par exemple pour notre premier skeud, le morceau Vegan Straight Edge n'était pas prévu. Genre 3 ou 4 jours avant l'enregistrement j'ai composé la chanson, je l'ai écrite, je l'ai faite écouter aux gars, ils l'ont apprise, et on l'a enregistrée. Des fois ça se joue vraiment sur un riff, des mélodies, sur des paroles, tu balances le truc, et voilà. J'apporte les bouts en répétition et on voit ensemble. Chacun apporte sa sauce. Julien c'est monsieur break, il met des breaks partout. Chacun apporte ses influences, moi j'adore ce qui est mélodique, dès qu'il y a moyen de caler des choeurs dans tous les sens j'y vais. Un peu comme NOFX, une de nos influences.


Vous êtes originaires d'où ?
De st germain en laye, donc paye tes punks de St germain .. Mais la pointe du fer de lance du groupe vient du fait qu'ils viennent de St Germain en Laye ..

Etes vous un groupe engagé ?
Ken : on n'est pas engagés politiquement comme d'autres groupes. On n'est pas vraiment crédibles en terme de punk, on vient de St Germain en Laye, on aime bien prendre des douches et tout .. On se ballade sur les routes, on jour de la musique dans l'idée que t'as des vrais punks qui viennent a tes concerts, pour te dire que t'es un faux punk. Nous on va dans leur sens et on dit oui .. On s'en branle en fait. Par exemple on a fait la première partie des ramoneurs de menhirs, et on a joué : « J'ai jamais pu blairer les Béruriers Noirs » et ça s'est bien passé. On n'a pas pris de bouteilles, mais avec cette chanson, un mec est venu le voir une fois, et lui a dit : « t'as de la chance qu'il y avait la bonne foule ce soir sinon .. couic !  Il y a une salle a Nice qui s'appelle le volume, qui est entrain de fermer a cause d'embrouilles administratives, et tu vois c'est nul parce qu'ils sont dans la merde, nous on joue et on vient nous dire qu'on n'est pas des vrais punks. Nous on soutient la salle, à chaque fois qu'on y est allés on a été reçu royalement, c'était vraiment trop cool et vraiment trop court à chaque fois, et on fait vivre le lieu. C'est comme les Vegan straight edge, des fois les mecs imposent leur point de vue, c'est à un point qu'ils ont des communautés. A l'époque ou j'ai écrit cette chanson, je travaillais dans un entreprise qui faisait des cosmétiques vegan. Et on a joué cette chansons dans cete entreprise, devant des Vegan. Comme dirait Dieudonné, c'est une quenelle mais alors .. Jusqu'au coude quoi ! 

A chaque fois qu'on joue « Vegan », ou « Je ne suis pas un punk » ou « Fall Out Trois est une merde », on présente la chanson, pour bien dire aux gens on dit qu'il y a des vegans cools, d'autres qui imposent leur point de vue et c'est cette minorité qui détruit la crédibilité de tout le groupe. Tu parles de vegan à n'importe qui, on te dit « Ah ouais, ils sont relous ». Alors que non, c'est des mecs qui font des trucs correctement. Ca rejoint le mariage homosexuel, ou c'est des mecs qui veulent imposer leur point de vue, alors que arrête quoi .. on n'est pas engagés, on est sympas, des gens ne nous aiment pas, mais nous on s'en branle, non pas des gens dans le sens péjoratif, mais on s'en branle des mecs qui disent «  eh ouais, moi je ne mange pas de viande, et mon cul sur la commode ! »


Quel est ton meilleur concert en tant que fan ?
NOFX an bataclan. On était au balcon. Au bout de quatre chansons, le mec dit oui, la chanson va être longue donc pour ceux qui ne sont pas contents, ils peuvent aller manger des chips. Les mecs ne sont pas venus depuis six ans, et ils se fendent la gueule. Ca c'était un bon concert !

Tout ce truc de punk ou pas punk on s'en branle. On se bouge, on joue dans des rades .. On n'est pas des punks parce qu'on n'a pas choisi de vivre en autarcie, en marge de la société. ça a l'air attirant comme milieu, mais au final je ne suis pas très motivé. On fait ça pour rencontrer des mecs comme Arthur Chowca', jouer avec Lisa A Peur, 13 Diesel qui chantent aux fraises .. Et en exclu pour ton webzine, Lisa A Peur va jouer deux semaines de tournées avec Guérilla Poubelle en juillet.

      Interview par GUILLAUME






































 


Comments




Leave a Reply