Voilà une interview de "Tendinite" , tout nouveau groupe de pop-punk avec des membres de "Charly Fiasco" et de "I was a teenage alien" réalisé par mail , le 25 novembre 2010 !
Vous allez surement voir que l'histoire des groupes respectifs est un peu compliquée , on découvre un nom de groupe toutes les deux questions.

 Une question que tout les groupes adorent , pouvez vous vous présenter ? Qui fait quoi ?
 Vos groupes respectifs ?
Dick : basse/choeurs ; Romain Boule : chant/guitare ; Freeleo : batterie/choeurs.
Romain et Dick jouent dans Charly Fiasco et Fred joue dans I Was A Teenage Alien.
Romain Boule : Tendinite, trio power pop punk, chanté dans la langue de Thatcher mais avec l’accent du sud ouest de la France. Nous avons des influences très diverses, allant de Jawbreaker à Teenage Bottlerocket. C’est un projet monté au printemps dernier, lorsque que nos groupes « principaux » préparaient leurs albums respectifs. Charly Fiasco et I Was A Teenage Alien partageant le même local de répétition, il ne nous a pas été très dur de se retrouver ensemble pour composer un nouveau truc!
Ah mince, j’ai failli passer à coté de la question.
Donc nos groupes a coté :
I Was A Teenage Alien : pop punk, aux sonorités surf music. Premier album à venir début 2011 !
Charly Fiasco : punk rock en français, deuxième album le 4 Mars 2011 chez Guerilla Asso.

Avez vous sorti votre vinyle ? Que comporte t'il ?
Dick : Le vinyle sort fin Novembre à l'occasion de nos premiers concerts, de notre première tournée qui se déroule du 27 Novembre au 3 Décembre en compagnie des franc-comtois de The Rebel Assholes.
Il s'agit d'un split EP avec le groupe AUTOBUS dans lequel officie également Romain Boule et 2 membres de Rebel assholes.
2 Titres pour Tendinite, 3 pour Autobus...
Romain Boule : Le disque sort sur 3 labels en même temps ( Shotdown, Oni Red Chords, et les disques de Géraldine) Il sera disponible dans toutes les bonnes distro de France et d’ailleurs ,Concernant l’artwork, C’est Freddy Costes qui s’occupe de la face Tendinite et Ulrich Tottier (batteur des Bad Chickens, et No Guts No Glory) qui gère Autobus !

Comment c'est passé la collaboration avec Autobus ?
Dick : Primo, une belle histoire d'amitié avec les 2 lascars qui joue dans les Rebel Assholes !
Nous souhaitions sortir notre premier effort discographique sous forme de split ...
Le choix du vinyle s'est fait naturellement, nous sommes de grands consommateurs de ce support discographique, et nous n'en avions jamais sorti de notre petite vie d'appprenti musicien débutant...
Il nous fallait un groupe pour nous accompagner, nous réfléchissions et Romain nous a soufflé Autobus ...
ils avaient enregistré des morceaux qu'ils désirait sortir ...

Est-ce que c'est "maladroit" qui vous ont donné l'idée de commencer un groupe pop punk ?
Freeleo : C'est plutôt une grande envie de jouer encore et toujours un peu plus...
L'opportunité de faire ce projet avec deux membres des CF c'est faite " un peu par hasard".
L'envie est venue de créer un groupe avec Dicky, bassiste des CF. La section rythmique étant faite, il ne manquait plus qu'à trouver un guitariste et un chanteur.
Partageant un local de répétition en commun entre les deux groupes, nous avons naturellement demandé à Romain s'il voulait participer à ce nouveau projet et sa réponse fût un oui sans équivoque. Le groupe pouvait commencer !
Mais la formation du groupe n'a pas été simple au départ. Nous avons commencé à 4 pour opter par la suite pour un trio.
Dick : Non pas du tout ... plutôt la découverte de groupe comme Teenage Bottle Rocket, Off with their Heads, Dear Landlord, Dead To Me etc etc ...et l'envie de créer un groupe dans cet état d'esprit musical ...
Romain Boule : non, moi c’est The Helltons qui m’ont donné envie de monter un groupe.
Maladroit sont
beaucoup trop vieux pour faire des envieux.
Leurs solos minimalistes joués avec un moignon ne me laissent pas trop rêveur.
Non, plus sérieusement, on écoute tous beaucoup de pop-punk à coté de ce qu’on joue. Ca fait un petit moment que l’envie me trottait dans un coin du cerveau. Le fait d’avoir des mecs disponibles et motivés dans un même local a accéléré les choses. Bon j’écoute aussi beaucoup de rap français, mais personne ne veut faire ça avec moi.

Comment vous vous débrouillez pour composer un morceau ?
Freeleo : C'est à chaque fois une nouvelle page blanche lorsqu'on compose ensemble.
C'est avant tout un travail collectif,On se sert de l'expérience de chacun mais l'essentiel est une grosse dose de plaisir et de partage...

Ce n'est pas difficile de caser des rendez vous pour gérer un autre groupe quand on en a dèja un qui tourne pas mal ?
Freeleo : La suite de cette aventure avec mes collègues des CF me le dira... Nous sommes en pleine préparation de notre 1er album avec mon groupe IWATA et nous travaillons actuellement sur la recherche de label et de co-prod pour sa sortie (l'annonce est passée !!!).
Cela me laisse encore un peu de temps libre pour me consacrer à TENDINITE et planifier un calendrier entre les deux groupes.
Dick : Un peu difficile au début en effet ... disons qu'au début on se sentait un peu "le cul" (comme les chiens, tu vois) ... Trouver un bon rythme et une certaine assiduité pour les répètes, sachant qu'en plus nos activités professionnelles sont assez prenantes ... Ensuite moi perso, à part mon boulot je ne fais rien d'autre du coup je fais un autre groupe ...
Romain Boule : Je cours après ma vie. Mais j’adore ça. C’est vrai que c’est quelque fois un peu difficile, ma vie privée en a pris un sacré coup, mais c’est une question de choix.
On a réussi à trouvé une certaine « stabilité » pour monter le set de Tendinite, mais parce que ni IWATA, ni les Fiasco tournaient. On va voir début 2011 comment on arrive à s’en sortir.

Vous commencez bientôt les concerts ,vous avez donc surement assez de chansons pour faire un skeud , peut-on espérer une prochaine sortie dans peu de temps ?
Freeleo : Pas pour la totalité d'un album mais certains titres déjà composés si retrouveront sûrement. On prévoit une sortie d'album pour fin de l'année 2011. Voir plus tôt selon les moments libres de chacun.
Romain Boule : On part du principe qui faut battre le fer tant qu’il est encore chaud. On verra bien comme on ressort de cette première tournée. Si nos impressions sont positives, il y a de fortes chances pour qu’on commence à bosser sur un album l’année prochaine.

Pensez vous séduire la plupart des fans de charly fiasco ?
Romain Boule : J’ai un peu de mal à associer le terme « Fan » avec « Charly Fiasco ».
On n’a jamais pensé et parlé en terme de séduction envers le public. J’ai du mal à séduire une fille dans la vie, alors imagine séduire un public ! C’est peine perdue.
On joue la musique que nous aimons. Nous jouons cette musique parce que c’est la seule que nous soyons capables de jouer techniquement parlant, et c’est la seule qui nous fait vibrer autant depuis maintenant 15 ans. Ca vient des tripes, et ça a pour seul mérite d’être sincère.
Si les gens adhèrent alors tant mieux, si les gens qui suivent un petit peu Charly Fiasco et Iwata peuvent s’intéresser aussi à Tendinite alors tant mieux aussi !

Toutes vos chansons seront en anglais ou vous visez un mélange des deux langues ?
Freeleo : Pour le moment l'envie est de composer en anglais. On verra par la suite mais nous sommes libre de faire ce que bon nous semble alors.?!!!..
Romain Boule : Ecrire un texte, c’est se mettre à nu. Ecrire un texte en anglais, c’est juste se retrouver en caleçon-chaussette. Pour le moment cela va bien avec le coté fun et pop punk de notre musique.
Quand il faudra sortir la zigounette, on chantera en français.

C'est dèja finit , Un petit mot pour la fin ?
Freeleo : J'espère vraiment que le public aimera ce que nous faisons et qu'il prendra ce projet comme un nouveau groupe émergeant.
On est conscient que la petite notoriété de nos groupes peut donner envie de découvrir TENDINITE mais je pense que le public se trompe rarement.
Les premières retombées de notre vinyl et notre tournée nous permettrons de répondre à cette question un peu plus tard.
Tu seras obligé de nous réinviter pour qu'on puisse y répondre...
Dick : Merci à toi pour cette première interview !
Romain Boule : Merci beaucoup Arnaud, d’avoir consacré un peu de ton temps libre pour Tendinite ! C’était notre toute première interview, je suis un peu ému.
Longue vie à ton webzine et encore bravo pour cette initiative…

Merci à vous !







 
















 


Comments




Leave a Reply